Les projets de la commune

PROJETS 2020

 

Réaménagement de la salle polyvalente 

Aménagé dans sa configuration actuelle en 1999, la salle polyvalente nécessite aujourd’hui une opération de restructuration afin de mieux répondre aux attentes des usagers.

Les principaux constats : absence d’hall d’accueil, bloc sanitaire commun avec la mairie, absence de rangement fonctionnel, huisseries et chauffage à revoir, manque de visibilité.

Elaboré par Olivier Castel, architecte à Audierrne,  le projet d’aménagement prend en compte ces éléments de diagnostic pour définir un équipement adapté et fonctionnel.

Montant des travaux :  85 980 € ht financé à hauteur de 70% par des subventions d’Etat.

Démarrage des travaux : automne 2020.

 

 

 Gîte de groupes : travaux et acquisition de matériels

Le Centre de Découverte de Mahalon, gîte de groupes labellisé 2 épis « Gîte de France », dispose de locaux adaptés et fonctionnels pour recevoir différents publics. Il propose un hébergement de groupes de 36 lits (11 chambres doubles, 2 chambres individuelles, 6 chambres de 6 lits), une salle de restauration de 45 places, une cuisine toute équipée, deux salles d’activités. Le gîte de groupes de Mahalon accueille tous publics : randonneurs, associations de loisirs, centres de vacances, évènements professionnels (stages, formations), particuliers à l’occasion évènements familiaux, etc. Possibilité de pension libre, demi-pension, pension complète. Location à la nuitée, week-end, semaine. Le Centre de découverte est ouvert à l’année.

Après 20 ans d’exploitation, le Centre de Découverte nécessite des travaux de structure et d’équipements pour répondre aux attentes des usagers :

                –  Remplacement de l’ensemble du mobilier de la salle de restauration (tables et chaises).

–  Nouvelle literie

–  Révision de l’installation de sécurité et du chauffage.

–  Changement portes et fenêtres

– Aménagement des espaces extérieurs.

 

Le montant de l’opération s’élève à 78 000 €  ht financé à hauteur de 74 % par l’Etat.

Les travaux d’aménagement des espaces extérieurs ont été réalisés au printemps 2020. Travaux sur le bâtiment : automne – hiver 2020.

 

Chapelle Saint-Pierre : un patrimoine verrier à préserver et valoriser

Constatant l’état de dégradation du patrimoine des vitraux de la chapelle, élus municipaux, acteurs culturels et bénévoles investis dans l’entretien de l’édifice ont mené une réflexion et une concertation conduisant à ce projet de restauration des vitraux de la chapelle.

Compte-tenu de la technicité nécessaire à la réalisation de l’opération, la collectivité locale a fait appel à une professionnelle agréée, Solène Bellion, vitrailliste à « Vitraux Ar Vro ». (Plouhinec 29).

Montant des travaux de restauration des vitraux de la chapelle Saint-Pierre : 11 206 € ht financé à hauteur de 75 % par l’Etat et la Région Bretagne.

Travaux menés sur 2020-2021.

                                      

 

Projet de camping municipal

Mahalon, commune rétro-littorale du Cap-Sizun Pointe du Raz, labellisée «Station Verte de Vacances», ne dispose plus d’offre d’hôtellerie de plein-air suite à la fermeture en 2018 du Camping du Goyen pour cause de retraite des propriétaires exploitants. Face à cette carence de l’offre d’hôtellerie de plein-air sur la commune et afin de contribuer à la valorisation dynamique de son potentiel touristique, la municipalité porte le projet de création d’un camping («aire naturelle de camping» de 30 emplacements).

Fort enjeu de développement touristique local, le camping municipal en projet sera implanté sur un terrain, propriété de la collectivité, dans le cadre verdoyant du vallon de Stangirvin, idéalement placé à 250 mètres du cœur de la commune, à proximité immédiate du Centre de Découverte (gîte de groupes de 36 lits géré par la commune).

Le camping municipal en projet répondra aux critères de «l’aire naturelle de camping», une catégorie de terrain de camping correspondant à une réglementation particulière définie par le décret et l’arrêté du 17 février 2014 : 30 emplacements maximum, une superficie minimale de chaque emplacement de 300 m² avec numérotation de chaque emplacement, un bloc sanitaire commun.

La gestion du camping municipal sera assurée par le personnel du Centre de Découverte (gîte de groupes) de Mahalon, attenant au camping. Le budget du camping sera intégré au budget annexe du Centre de Découverte.

Elaboration du projet en 2020. Réalisation en 2021.

 

Programme d’aménagements routiers

La commission travaux a défini le programme à mettre en œuvre en fonction de l’état des routes au sortir de l’hiver et des travaux en cours (enfouissement des réseaux électriques, travaux d’adduction d’eau).

La commune ne bénéficie plus d’aucune aide financière pour ses travaux routiers. La totalité du réseau de voirie communal (65 km) est à la charge financière à 100% du budget municipal.

Ce programme d’aménagements routiers comprend des opérations de sécurisation routière et des travaux de voirie.

Sécurisation routière…

à Larrin

Après une réunion de concertation avec les habitants du village, un dispositif expérimental de réduction de la vitesse a été mis en place à Larrin début 2020. En mars, une réunion – bilan avec les habitants du village ont tiré les leçons de cette expérimentation et tracé les orientations de l’opération de sécurisation routière dans la traversée du village. Inscrite au budget 2020, cette opération sera réalisée à l’automne 2020.

à Groaz-Ru

La dangerosité de la sortie du stop au lieu-dit Groaz-Ru (route Mahalon-Plozévet) a été soulignée par les riverains et usagers de ce lieu. Afin d’améliorer la visibilité, un arasement de talus, un renforcement de la signalisation verticale et horizontale ont été réalisés.

à Ty-Guen, Ty-Treudic, bourg (sortie d’école)…

Réflexion en cours des élus municipaux sur les actions  à mettre en œuvre pour améliorer la sécurité routière dans ces zones et particulièrement limiter la vitesse.

 

Le montant global des aménagements routiers (travaux de voirie et opérations de sécurisation routière) s’élève à 165 000 € au budget 2020.

 

Développement urbanistique  et habitat

La Commune dispose aujourd’hui d’une offre de terrains constructibles et viabilisés réduite compte-tenu des ventes de  ces derniers mois. Tous les terrains au Hameau de Ménez-Bris (35 lots) et au Hameau de Ranyéré (6 lots) sont vendus.

Un seul lot reste à vendre au Hameau du Goyen (4 lots).

Pour donner la possibilité à de nouveaux habitants de s’installer sur la commune en favorisant l’accès à la propriété, ouverture de la réflexion sur la création d’un nouveau lotissement. Ce projet s’inscrira dans une réflexion plus large sur le développement urbanistique du bourg.

 

 

Etang de Poulguidou : un patrimoine naturel remarquable à préserver

Le Conseil Départemental du Finistère a fait  l’acquisition fin 2019 d’une partie de l’étang de Poulguidou, propriété des consorts Piriou (18 ha).

 

« L’étang de Poulguidou est un maillon remarquable de la chaîne floristique et écologique unissant les milieux humides et littoraux à ceux de l’intérieur ». (Pr Strullu).

D’une superficie de 35 hectares, l’étang de Poulguidou fait l’objet d’un arrêté de protection de biotope (1995) en raison de son grand intérêt biologique tenant à plusieurs paramètres : des niveaux d’ eau variables au long de l’ année(variations des hauteurs de 1m50 en année normale) offrant des conditions hydriques variées, des natures de sols différents depuis le sable de la cuvette centrale jusqu’à des sols profonds riches en matière organiques ;la proximité relative de la mer (3.5km) marquée par la présence de certaines plantes cantonnées au littoral. Les nombreuses combinaisons offertes par ces différentes natures induisent des formations végétales diversifiées : végétation aquatique, prairies, roselières, landes, tourbières, bas marais. La richesse botanique et ornithologique du site sont reconnues et attestées par la présence d’espèces rares et protégées :

-Pour les espèces végétales : la drosera rotundifolia et intermédia (deux plantes carnivores qui se nourrissent en capturant des insectes) et la spirante d’été (orchidée) grassette du Portugal, rhyucaspore blanc, illicèbre ;

-Pour les oiseaux : grèbes castagneux, sternes pierregarins, hérons cendrés, aigrettes gazettes entre autres.

 

Le Conseil Départemental a fait cette acquisition au titre de sa politique de préservation des espaces naturels sensibles.

Par courrier en date du 22 juin 2020, les maires de Plouhinec et de Mahalon ont demandé au Conseil Départemental que les élus et acteurs locaux concernés soient étroitement associés à la démarche en cours. A suivre… .

 

Montée en débit : lancement des travaux

Mégalis, en charge du développement du très haut débit en Bretagne,  a programmé une opération de montée en débit permettant une hausse significative des débits de connexion.   Mahalon est directement concerné par cette opération de montée en débit. Les habitations disposant d’un faible débit de connexion sont intégrées à cette opération.

Le montant des investissements sur Mahalon est de 280 000 € ht financé par la Région, le Département et la Communauté de Communes. Les investissements réalisés seront réutilisés pour les futurs déploiements de la fibre optique.

L’entreprise CIRET a obtenu le marché et a réalisé les études et visites techniques de terrain pour réaliser l’ensemble de l’opération (avec implantation des armoires de montée en débit, tranchées et poses des conduites). Ces travaux, lancés en août 2020, se poursuivront jusqu’à mars 2021.

 

Parc éolien de Kérigaret : lancement du renouvellement

Ouvert en 2007, le parc éolien de Kérigaret (2 éoliennes sur Mahalon, 2 sur Guiler, 4 sur Plozévet), exploité par Engie Green,  va faire l’objet d’une refonte. La procédure et réalisation du projet sont longues (5 ans).  Aux dires d’Engie Green : « Le renouvellement de ce parc éolien est guidé par deux objectifs : la nécessité de renouveler un parc qui arrivera au terme de sa durée d’exploitation et le souhait d’exploiter pleinement la ressource en vent du site. La technologie des éoliennes ayant évolué en 20 ans, les futures éoliennes seront plus puissantes que les précédentes avec des machines de nouvelle génération».

Il ne s’agit donc pas d’un renouvellement à l’identique. Turbines nouvelle génération, éventuelle modification des emplacements des éoliennes pour optimiser le rendement, amélioration de l’acoustique… . Après la phase d’études, l’enquête publique, le projet comprendra une phase de démontage des anciennes éoliennes, une phase préparatoire au montage des nouvelles éoliennes, une phase de montage des nouvelles éoliennes et de raccordement électrique. Le montant d’investissement avoisinera les 9 Millions d’€.

Marine Gagnaire, cheffe de projet Développement éolien à Engie Green, a en charge ce dossier. A l’automne 2020, elle rencontrera les exploitants agricoles concernés par ce projet.

 

Interconnexion eau potable : travaux de raccordement

Le schéma directeur d’eau potable du Finistère a mis en évidence la nécessité de sécuriser l’alimentation en eau potable du Cap-Sizun. La solution retenue acte l’arrêt de la station de pompage de Kermaria et nécessite la création d’une conduite d’adduction d’eau (diamètre 225 pvc) entre Pouldergat et Confort-Meilars (Ménez-Tromilliou), la création d’une conduite d’adduction d’eau potable (diamètre 225 pvc) entre Ménez-Tromilliou et Kermaria via Mahalon(avec réalisation d’un point de livraison). Ce tracé utilisera la VC n° 1 de Meilars au bourg de Mahalon et la VC n°2 du bourg de Mahalon à Kermaria.

Ce projet d’interconnexion et de sécurisation de l’alimentation en eau potable du Cap-Sizun est porté par le Syndicat des Eaux du Goyen.

L’alimentation en eau potable de Mahalon (service communal) n’est pas directement concernée par ce projet, l’eau potable distribué à Mahalon provenant de la station d’eau de Kergamet (Landudec).